Brume

Brume

La femme dans l’imagerie est omniprésente au contraire de la place qu’elle occupe dans la société. Son corps est photographié sous tous ses aspects…ou plutôt le corps de la femme fantasmé par une société patriarcale. Au point de saturer l’espace telle une brume, rendant invisible l’essence de la féminité.

Pour cette série, je replace ces corps morcelés, étêtés, cicatrisés dans un univers gris et chaotique, bordé d’un liseré noir comme un hommage à l’entièreté du féminin.

KC
KC
KC
KC
KC
KC
KC
KC
KC
KC